Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Entretien avec Christophe Prat, fondateur des Editions ELLA

Ella.JPGChristophe Prat a fondé Ella éditions en 2012. Une belle maison d’édition qui a publié plus de 80 auteurs et autrices attachées à l’Eure-et-Loir et à la Vendée. Il répond à nos questions.

Prat.JPGVous êtes d’origine vendéenne et vous avez découvert l’Eure-et-Loir il y a une vingtaine d’années. Pouvez-vous nous présenter votre parcours ?

Bien sûr, avec plaisir, après des études d’ingénieur au sein de l’Ecole Supérieure d’Electronique de l’Ouest, à Angers, j’ai intégré le groupe EADS / Matra et très rapidement j’ai accepté un poste en Allemagne , dans la ville magnifique de Berlin. Et lors de ces quatre années en poste à Berlin, j’ai parcouru le monde, de Russie en Australie, de Chine au Portugal. Ce furent quatre année absolument enrichissantes, qui m’ont permis d’appréhender de multiples cultures. 

Comment a grandi votre découverte et votre attachement pour notre département ?

Si la Vendée est mon département de naissance, l’Eure-et-Loir est d’une certain façon mon département de cœur, 2 de mes enfants y sont nés, c’est ici que mon épouse est née aussi, et nous y sommes revenus en 1999. Après notre périple international. Nos enfants y ont grandi, et nous avons découvert en Eure-et-Loir des richesses culturelles et historiques merveilleuses. Mais plus encore, nous avons découvert ses habitants.

Denizet paysan.JPGPourquoi avez-vous choisi le prénom d’Ella pour votre maison ? Quel est le rapport entre Ella Edition et EM Editions ?

C’est une coïncidence : alors que nous allions créer la maison d’édition est née ma première petite fille, Ella, et le prénom Ella est musicalement fascinant. C’est ainsi que l’entreprise s’est nommée Ella. Et quelques années plus tard, le frère de la petite Ella a dit « moi aussi je voudrais des livres avec mon nom, pour être connu dans le monde entier. Ainsi est née la collection Maël éditions, puis pour combiner les deux, EM éditions. Ce qui bien sûr marque les initiales de Ella et Maël.

Quelles sont les raisons, et peut-être la passion, qui vont ont amené à devenir éditeur régionaliste ? Est-ce que ce qualificatif vous convient ?

C’est un pur hasard si je suis devenu éditeur, l’idée de départ en 2012 étant d’aider les écrivains talentueux de l’Eure-et-Loir à publier leurs ouvrages, et à les diffuser / distribuer dans le département. Mais si les auteurs sont « régionaux » et si le siège social est en Eure-et-Loir, nos publications sont généralistes. Et plusieurs de nos écrivains, ont déjà une reconnaissance nationale, ainsi Alain Denizet, Olivier Cojan, Ludovic Lecomte ou Anne Dumergue dont les talents ont été remarqué par des éditeurs bien plus grands que Ella éditions.

Cojan Pays.JPGQuelle est votre ligne éditoriale ? Dans le choix des thèmes ?  Dans la façon de les traiter ?

Autodidacte que je suis, je n’avais aucune ligne, ni aucun critère de sélection, et nous avons expérimenté des publications dans tous les registres, tant que nous en avions la capacité financière, nous avons publié tout ce que notre comité de lecture estimait de qualité satisfaisante. Mais depuis 2020, notre sélection est devenue bien plus sévère. Et nous privilégions nos autrices et auteurs déjà publiés. Nous avons à cœur de les accompagner jusqu’à ce que leur talent soit reconnu par de grandes maisons d’éditions.

Vous éditez aussi bien des romans, notamment historiques, de la fiction pure, des témoignages, des essais, des polars, de la littérature jeunesse, du fantastique et même des romans maritimes… Est-ce un choix délibéré ou fonctionnez-vous au coup de cœur ?

Là est effectivement le cœur de l’entreprise d’édition et la question est essentielle. Nous avons longtemps fonctionné au coup de cœur du comité de lecture et à l’intérêt commercial des publications, de manière à assurer la rentabilité de l’entreprise. Mais nous avons commis beaucoup d’erreurs : nous avons appris en 10 années que les coups de cœurs, que la qualité d’écriture ou bien que la simple renommée supposée d’un écrivain ne sont pas les critères uniques de publication. Il y par exemple des livres qui se doivent d’exister, même si à notre humble niveau nous ne réussissons pas à les faire connaitre largement.

dumergue.jpgElla Editions est une entreprise. Comment fonctionnez-vous ?

Ella éditions est une SARL, soumis aux impôts sur les résultats, à la TVA comme toute SARL en France. La particularité de Ella éditions est d’avoir créé des emplois externes et d’employer des prestataires, ce qui porte à environ 7 emplois en équivalent temps plein, ces missions dépendant partiellement de Ella éditions. Toutes les personnes travaillant en prestation pour Ella éditions travaillent en réalité pour 5 à o 6 autres entreprises, ce qui sécurise leur emploi.

Vous portez une certaine conception de l’édition. Vous et treize autres éditeurs êtes réunis dans une démarche commune en relation avec Ciclic, l’agence régionale pour le livre, l’image et la culture numérique. Pouvez-vous nous dire dans quel but ?

Tout à fait,  avec les éditions Sutton, les éditions de la Bouinotte et les PUF François Rabelais de Tours, nous avons créé « Editeurs au Centre », l’association des éditeurs de la région Centre-Val de Loire, avec pour objectif de mieux faire connaître nos entreprises auprès des institutions, des libraires, du grand public aussi, avec pour but aussi de mutualiser certaines de nos actions, de nos charges et nos compétences. L’idée de fond, en ces temps troublés, est de montrer nos valeurs de proximité et développer un véritable mutualisme dans nos méteirs lorsque cela est possible.

Éditer et écrire sont difficiles à mener de front, et pourtant Christophe Prat a publié L’Outrepêcheur en 2017 et une bande dessinée en 2018 : Le concours de potée.

_______________________________________________________

Pour contacter le Cercle Condorcet-Viollette: charlesconte@laposte.net 

Histoire populaire de l'Eure-et-Loir

Le Cercle Condorcet-Viollette propose en ligne l'Histoire populaire de l'Eure-et-Loir 

cercles_condorcet_CMJN_couleur.jpgLes Cercles Condorcet sont affiliés à la Ligue de l'enseignement. Mouvement d'éducation populaire laïque, la Ligue est une confédération réunissant des Fédérations départementales, dont celle d'Eure et Loir.  La Ligue est aussi un mouvement d'idées. Les initiatives des Cercles sont accompagnés par une édition "Cercles Condorcet" sur Médiapart. La Ligue anime également une édition "Laïcité". 

 

Écrire un commentaire

Optionnel