Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cercle Condorcet - Maurice Viollette - Page 3

  • Sur le droit au "blasphème"

    Lors de la rencontre du 30 janvier organisée en partenariat avec la MGEN28 et le Pôle Universitaire, Charles Conte, secrétaire du Cercle, a présenté une série d'images représentant des œuvres censurées pour des raisons religieuses. Voici la trame et les principales images présentées. 

    Le délit de "blasphème" (terme qui n'a de sens que pour les croyants) a été aboli de fait par la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse. Mais de nombreuses tentatives de censure pour critique des religions ont tout de même eu lieu. C'est en particulier le cas depuis les années 80. En voici une liste sélective:

    1.jpg

    1984 Affiche du film "Avé Maria" Jacques Richard 

     

    3.jpg

    1985 "Je vous salue Marie", de Jean-Luc Godard Film qui présentait la "sainte famille" dans le monde contemporain. 

    4.jpg


    1988 La Dernière Tentation du Christ est un roman écrit par l'écrivain grec Níkos Kazantzákis. Alexis Zorba. Publié en 1954 en Grèce, il paraît en 1959 en France. Ce roman met en scène notamment la tentation à laquelle est soumis Jésus agonisant sur la croix. En 1988, sort en salle le film du réalisateur américain Martin Scorsese, La Dernière Tentation du Christ, qui en est l'adaptation fidèle.

    5.jpg


    1996 "Larry Flint" de Milos Forman. Larry Flint est un pornographe américain. Il lance, dans les années 1970, un concurrent au mauvais goût délibéré du magazine Playboy, qu'il baptise Hustler. Il subi une tentative d'assassinat qui le laisse handicapé.

    7.JPG

    2002 "Amen" de Costa Gavras Film dramatique, d'après la pièce de théâtre "Le Vicaire" de l'auteur allemand Rolf Hochhuth. Durant la Seconde Guerre mondiale, un officier allemand de la SS, chimiste fournissant les camps en Zyklon B, Kurt Gerstein, cherche à alerter le Vatican du génocide dont les juifs sont alors victimes.

    8.jpg

    10.jpg

    2005 Caricatures de Mahomet  
    Il s'agit des caricatures de douze dessinateurs parues le 30 septembre 2005 dans le quotidien danois Jyllands-Posten, en réponse à Kåre Bluitgen, un écrivain se plaignant que personne n'ose illustrer son livre sur Mahomet depuis l'assassinat de Theo van Gogh aux Pays-Bas en 2004. Ils sont notamment republié en France par "Charlie hebdo". Cette affaire est examinée par le tribunal correctionnel de Paris les 7 et 8 février 2007, Le tribunal a prononcé la relaxe de Philippe Val en 2007.  Un film documentaire sur l'affaire de Charlie Hebdo est sorti en 2008: "C'est dur d'être aimé par des cons", réalisé par Daniel Leconte.

    14  1er prix – Arash Foroughi  Iran (7 000 $ et trophée).jpg

    14  1er prix – Zéon  France (12 000 $ et trophée).jpg

    2006 Concours international de caricature sur l'Holocauste
    En guise de réponse à la publication des dessins représentant Mahomet, le quotidien iranien "Hamchari" lance un concours particulièrement provocateur.  Le premier dessin représente Benyamin Netanyahou, premier ministre israélien, un crocodile en larmes sur son épaule dévorant le drapeau palestinien. Le deuxième dessin représente un tiroir caisse surmonté de l'entrée du camp d'Auschwitz. 

    17.jpg


    2011 «Sur le concept du visage du fils de Dieu», pièce de théâtre de Romeo Castellucci. Elle s'inspire d'un tableau intitulé Salvator Mundi («Le sauveur du monde») d'Antonello di Messina (1430-1479)

    18.jpg


    2011 Immersion
     Plus souvent désignée par le titre abrégé Piss Christ. C'est une photographie de l'artiste américain Andres Serrano, réalisée en 1987. 

    20.png


    2015 Tuerie à Charlie Hebdo
    Cette attaque terroriste islamiste est perpétrée le 7 janvier.  Le bilan final est de douze personnes assassinées et de onze blessées, dont quatre grièvement.Le même jour paraissait le roman "Soumission" de Michel Houellebecq.  Le créateur du logo 'Jesuis Charlie" est le graphiste français Joachim Roncin. Le 11 janvier environ quatre millions de personnes se rassemblent en signe de protestation et d'unité. 

  • Caricaturistes : les fantassins de la liberté

    Le Cercle Condorcet - Maurice Viollette organise une exposition et une conférence autour des dessins de caricature et de la liberté d'expression. Cette opération menée en partenariat avec la MGEN d'Eure et Loir ainsi que le pôle Universitaire d'Eure et Loir se déroulera du 29 janvier au 2 février 2018.

    Il y a 3 ans, la rédaction de Charlie Hebdo est largement endeuillé au cours d'un attentat sanglant qui fera 12 victimes auxquelles s'ajoutent de nombreuses autres victimes à Montrouge et à la Porte de Vincennes.

    La liberté d'expression est alors défendue par une foule immense de plusieurs millions de personnes dans les rues des principales villes de France.

    3 ans après, on se rappelle encore de notre engagement pour la liberté d'expression mais qu'en est-il réellement ?

    affiche 30 janvier 2018 - pour internet .jpg

     

  • "Dessiner la liberté" Rassemblement laïque Samedi 6 janvier Place du Châtelet Chartres

    Le samedi 6 janvier 2018 les quinze organisations rassemblées dans le Collectif laïque d'Eure-et-Loir se retrouveront à 


    Chartres Place du Châtelet de 10 h à 14h
    sur le thème "DESSINER LA LIBERTE".

    En mémoire des caricaturistes assassinés il y a trois ans, pour la liberté d'expression, en particulier en matière religieuse. Vous pourrez rencontrer les membres de ces associations et deux caricaturistes euréliens: Michel Fily et Paul Chevrier. 

    Pour mémoire,

    Le mercredi 7 janvier 2015 deux tueurs djihadistes surgissent au siège du journal satirique "Charlie hebdo" à Paris. Ils assassinent douze personnes.

    Frédéric Boisseau, agent d’entretien,

    Franck Brinsolaro, brigadier au service de la protection,

    Jean Cabut, dit Cabu, dessinateur,

    Elsa Cayat, psychanalyste et chroniqueuse,

    Stéphane Charbonnier, dit Charb, dessinateur,

    Philippe Honoré, dit Honoré, dessinateur,

    Bernard Maris, économiste et chroniqueur,

    Ahmed Merabet, agent de police,

    Mustapha Ourrad, correcteur,

    Michel Renaud, ancien directeur de cabinet du maire de Clermont,

    Bernard Verlhac, dit Tignous, dessinateur,

    Georges Wolinski, dessinateur.

    C'est le début d'une série de tueries dont le point culminant sera celle du 13 novembre de la même année.  

    A la suite de la tuerie de janvier 2015 d'immenses manifestations rassemblent de façon spontanée environ quatre millions de personnes. Les Euréliens se manifestent dans le même mouvement. Le 7 janvier le Collectif laïque d'Eure-et-Loir rend public un communiqué. Des rassemblements s'opèrent en Eure-et-Loir dès le vendredi 9 janvier, et s'agrègent aux quatre millions de personnes mobilisées les samedi 10 et dimanche 11 janvier.