Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Collectif Laïque d'Eure et Loir - Page 6

  • Un triste anniversaire

    marion-jouanneau djamila-houd.jpgIl y a quatre ans, douze personnes ont été assassinées  dans les locaux de Charlie hebdo. D’autres crimes ont suivi. Le 13 novembre 2015, ce sont 130 personnes qui ont été sauvagement et lâchement exécutées. Parmi ces victimes deux Euréliennes : Marion Jouanneau et Djamila Houd. Selon le Mémorial que l’on peut consulter sur le site du journal « Le Monde », Marion Jouanneau avait 24 ans. Elle était de Chartres. Elle devait s’envoler dans quelques semaines pour visiter New York avec des amis. Djamila Houd avait 41 ans. Elle était de Dreux et travaillait chez une créatrice de mode parisienne. Elle avait une fille de 8 ans. Les membres du Collectif laïque d'Eure-et-Loir avaient rendu public un discours. Il est toujours d'actualité. Le revoici, pour mémoire...

    Lire la suite

  • Le 11 novembre, entre mémoire et histoire

    poilus-dans-les-tranchees-jpg.jpgLe 11 novembre 1918 l’armistice est signé dans la clairière de Rethondes au cœur de la forêt de Compiègne.  Il sera suivi du traité de Versailles sept mois plus tard. La Grande Guerre, la guerre de 14-18, aura vu les nations européennes mobiliser 60 millions de soldats. Dix millions de militaires et de civils mourront. Vingt millions seront blessés. L’Europe s’est dévastée dans un conflit fratricide. Portant l’héritage de ce massacre à l’échelle continentale, la mémoire, affective et subjective, rencontre l’histoire, qui se veut descriptive et objective. Maurice Genevoix et Erich Maria Remarque témoigneront, parmi des milliers d’autres. L’historiographie est abondante.

    Lire la suite

  • Samain, Toussaint, Halloween: les métamorphoses de la Fête des morts

    Highgate Cemetery located in London, United Kingdom.jpgLa dimension culturelle du mouvement laïque est souvent oubliée, même chez ceux qui s’en réclament. Sait-on en particulier qu’ils furent nombreux à s’intéresser aux fêtes civiles de façon approfondie ? Au début du siècle, une excellente revue en avait fait un objet d’études et de militantisme : les "Annales des Fêtes et Cérémonies Civiles". Marcel Sembat, Gabriel Séailles, Paul Grunebaum-Ballin (collaborateur d’Aristide Briand), Jules Renard…y collaborèrent ; la Libre Pensée comme la Ligue de l’enseignement y étaient représentées… ; Zola, Hugo, Rousseau y furent publiés… ; l’anthropologie, les arts, les lois, l’histoire y firent l’objet d’articles…

    Lire la suite