Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Caricaturistes : les fantassins de la liberté

    Le Cercle Condorcet - Maurice Viollette organise une exposition et une conférence autour des dessins de caricature et de la liberté d'expression. Cette opération menée en partenariat avec la MGEN d'Eure et Loir ainsi que le pôle Universitaire d'Eure et Loir se déroulera du 29 janvier au 2 février 2018.

    Il y a 3 ans, la rédaction de Charlie Hebdo est largement endeuillé au cours d'un attentat sanglant qui fera 12 victimes auxquelles s'ajoutent de nombreuses autres victimes à Montrouge et à la Porte de Vincennes.

    La liberté d'expression est alors défendue par une foule immense de plusieurs millions de personnes dans les rues des principales villes de France.

    3 ans après, on se rappelle encore de notre engagement pour la liberté d'expression mais qu'en est-il réellement ?

    affiche 30 janvier 2018 - pour internet .jpg

     

  • "Dessiner la liberté" Rassemblement laïque Samedi 6 janvier Place du Châtelet Chartres

    Le samedi 6 janvier 2018 les quinze organisations rassemblées dans le Collectif laïque d'Eure-et-Loir se retrouveront à 


    Chartres Place du Châtelet de 10 h à 14h
    sur le thème "DESSINER LA LIBERTE".

    En mémoire des caricaturistes assassinés il y a trois ans, pour la liberté d'expression, en particulier en matière religieuse. Vous pourrez rencontrer les membres de ces associations et deux caricaturistes euréliens: Michel Fily et Paul Chevrier. 

    Pour mémoire,

    Le mercredi 7 janvier 2015 deux tueurs djihadistes surgissent au siège du journal satirique "Charlie hebdo" à Paris. Ils assassinent douze personnes.

    Frédéric Boisseau, agent d’entretien,

    Franck Brinsolaro, brigadier au service de la protection,

    Jean Cabut, dit Cabu, dessinateur,

    Elsa Cayat, psychanalyste et chroniqueuse,

    Stéphane Charbonnier, dit Charb, dessinateur,

    Philippe Honoré, dit Honoré, dessinateur,

    Bernard Maris, économiste et chroniqueur,

    Ahmed Merabet, agent de police,

    Mustapha Ourrad, correcteur,

    Michel Renaud, ancien directeur de cabinet du maire de Clermont,

    Bernard Verlhac, dit Tignous, dessinateur,

    Georges Wolinski, dessinateur.

    C'est le début d'une série de tueries dont le point culminant sera celle du 13 novembre de la même année.  

    A la suite de la tuerie de janvier 2015 d'immenses manifestations rassemblent de façon spontanée environ quatre millions de personnes. Les Euréliens se manifestent dans le même mouvement. Le 7 janvier le Collectif laïque d'Eure-et-Loir rend public un communiqué. Des rassemblements s'opèrent en Eure-et-Loir dès le vendredi 9 janvier, et s'agrègent aux quatre millions de personnes mobilisées les samedi 10 et dimanche 11 janvier.